Nawe ati

« Les Humains s’égarent dans les couloirs du temps, ils ne vivent quasi jamais les mêmes sentiments simultanément, mais subissent des décalages douloureux »

separateur

« Comme un livre clos, un cerveau en retrait reste muet. Les deux ne parleront que lorsqu’ils seront ouverts et découverts. »

separateur

« Le pire de tes ennemis est celui qui parvient à contaminer negativement ton cerveau »separateur

« L’amour est un devoir ou un dû, et le sacrifice est la mesure de tout amour. »separateur

« En jouant aux dés pour décider laquelle de deux idées vaut mieux que l’autre, le plus haut point pourra sortir de la main la plus faible ; et voilà l’ingratitude vaincue dans l’isolement moral. »separateur

« Enfants, nous sommes en grande partie fabriqués par notre éducation, notre milieu, nos parents ; Adultes, nous nous fabriquons par nos choix »

separateur

« Sans la force de la volonté, nous aurions tous cédé à des pulsions de violence puisque la majorité de l’Humanité, celle qui se maîtrise, est composée d’assassins imaginaires ; la minorité étant d’assassins réels. C’est ainsi que lorsque la volonté s’abouche à l’intelligence, l’homme devient un animal fréquentable. »separateur

« Et la guerre que nous menons ne sera pas gagnée par une logique majoritaire contre une Logique minoritaire ou vice-versa. Cette guerre sera gagnée par des causes justes que nous défendons, avec l’objectif de discipliner les déviants« 

separateur

« Pour les têtes vides et qui brûlent, la proximité du pouvoir est un vrai piège, un truc qui rend fou. Plus rien d’autre ne compte. Elles finissent par oublier qu’il existe des Etres Humains, des fleuves, des forêts, des livres et mieux encore, la tranquillité, le silence »separateur

« Lorsque les vannes de l’inquiétude sont ouvertes, il reste en tout Etre Humain, du moins dans l’âme, une traînée de tristesse, un goût d’amertume, une mélancolie dont rien ne peut débarrasser »separateur

« Éviter de vivre en vagues regrets où l’amertume dominante vous empêche de savourer le peu qu’il y a à déguster sur cette terre. »

separateur

« Des événements identiques peuvent être déchiffrés comme des réussites ou des catastrophes. Nos vies sont ainsi faites, le regard qu’on y jette les rend terribles ou merveilleuses. Le choix est à toi, à moi. »

separateur

« ETRE VICTIME DES AUTRES EST INEVITABLE, PAR CONTRE, IL FAUT EVITER D’ETRE VICTIME DE SOI-MEME »

separateur

 « Les INTORE ne se lassent pas uniquement de ce système politique qui fait du mal au peuple et à notre Nation, ils se représentent et proposent un autre  Système Politique en échange, qui est Responsable et Adapté à notre Nation »separateur

« Nihaba hari ikintu cambura umuntu ubuntu bwiwe, ni ukuvuga ivyo atemera »    

par Marie Esther Murebwayire

separateur

 »QUAND ON NE FAIT PAS PARTIE DE LA SOLUTION, C’EST QU’ON FAIT PARTIE DU PROBLÈME »

‘’ D’origine guerrière, la danse Intore est une épopée qui remonte des périodes les plus reculées de la monarchie burundaise. Chaque mouvement, chaque coup de pied ici est un retentissement d’une victoire sur l’ennemi.
S’inscrivant entre la guerre et la danse, la tradition de la danse Intore renferme l’histoire de notre pays. Elle inscrit des identités culturelles, elle contient les traces et marques vivantes d’une mémoire collective d’une époque historique de tout un peuple.
Transmis de règne en règne depuis Ntare Rushatsi au XVème siècle à Mwambutsa Bangiricenge au XXème siècle, que reste-t-il enfin des Burundais de cet héritage de leurs ancêtres ? ‘’

 … facebook de Arstde Muc’oo : INTORE, ENTRE LA DANSE ET L’ART DE LA GUERRE

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s